Absentéisme : tous les indicateurs

 

La mesure des absences au travail pour raison de santé nécessite de s’appuyer sur des indicateurs rigoureux, robustes et éprouvés, afin de produire une analyse pertinente. 3 facteurs indissociables sont à prendre en considération dans cette mesure de l’absentéisme :

1) les agents des collectivités eux-mêmes ;

2) leurs arrêts ;

3) la durée de ces arrêts, qui varie en fonction de la pathologie.

Les indicateurs de gravité

La gravité ou durée des absences se définit notamment par les indicateurs suivants :

  •  taux d’absentéisme théorique (TAT) : part du temps de travail perdu en raison des absences ;
  • nombre de jours d’arrêt par agent employé : temps de travail moyen perdu par agent employé en raison des absences ;
  • taux de gravité : nombre de journées perdues pour 1 000 heures travaillées ;
  • durée moyenne d’arrêt : mesure la gravité moyenne d’un arrêt.

Les indicateurs de fréquence

La fréquence ou répétition des arrêts se définit notamment par les indicateurs suivants :

  • nombre d’arrêts par agent employé : mesure le rapport du nombre d’arrêts à l’effectif total étudié ;
  • taux de fréquence : nombre d’arrêts pour 1 million d’heures travaillées ;
  • fréquence d’arrêt : mesure le caractère répétitif des arrêts des agents absents, soit le nombre moyen d’arrêts par agent absent.

 

Logo001

Les indicateurs d’exposition

L’exposition ou part des agents absents se définit notamment par les indicateurs suivants :

  • proportion d’agents absents : mesure la part des agents ayant présenté au moins un arrêt, quelle que soit sa nature (maladie ordinaire, maternité, longue maladie/longue durée, accident du travail) sur la période étudiée ;
  • proportion d’agents accidentés : mesure la part des agents ayant présenté au moins un accident, quel que soit son type (service, trajet, maladie professionnelle) sur la période étudiée.

Mon decisionnel

×