Evolution des dépenses de personnel : tendances pour 2018

En toutes logiques, les dépenses de personnel devrait fortement ralentir en 2018.

Pour les collectivités territoriales de type commune, l'évolution projetée, par rapport au compte administratif 2017, se situerait autour de +0,3% (au titre des mesures contraintes) avec :

 

  • un solde GVT entre +0,6 et +0,8 points (incluant un effet noria de -0,3 points, et un GVT positif entre 0,9 et 1,1 points selon les règles locales en matière d'avancement)

 

  • une variation négative s'agissant des mesures nationales comparativement à 2017 qui était alors une année très forte (du fait de l'impact PPCR, de la revalorisation du point d'indice et des frais afférents aux élections législatives et présidentielles) ; cet impact négatif est estimé entre -0,3 et -0,5 points :
    • du fait de l'absences d'élections en 2018 : -0,3 points à ce titre (impact sur les indemnités versées)
    • du fait de la mise en oeuvre de la journée de carence : entre -0,2 et -0,3 points à ce titre
    • avec toutefois une progression au titre des nouvelles normes pesant sur les communes (abaissement des seuils dans les classes primaires et maternelles notamment), estimée entre +0,1 et +0,2 points.
    • du fait de l'absence de nouvelles hausses des taux de cotisation, les taux CNRACL et IRCANTEC restant inchangés au 1er janvier 2018 (la hausse de la CSG est quant à elle intégralement neutralisée).

 

S'agissant des mesures locales, ces dernières restent trop variables d'une collectivité à une autre.

Notons cependant deux tendances qui sont assez généralisées et alourdissent l'impact sur les charges de personnel :

  • le vieillissement des agents et la progression de l'absentéisme et des inaptitudes sur postes (partielles ou définitives)
  • l'éventuel renchérissement du régime indemnitaire local à l'occasion de la mise en œuvre du RIFSEEP

Soit, une progression des dépenses de personnel, s'agissant des mesures contraintes, entre +0,1 et +0,5%

Cela reste indicatif (valeurs moyennes pour une collectivité de type commune de plus de 80 000 habitants)

 

×